Vous êtes ici : Accueil > LES ARCHIVES MUNICIPALES

LES ARCHIVES MUNICIPALES

Mémoire  de la ville, les archives municipales de Châteaudun ont pour mission la collecte, la conservation, le classement et la communication  de tous les documents produits ou reçus par la ville.

Ces documents sont conservés pour établir la preuve d'un droit, satisfaire un besoin de gestion ou d'information, garder la mémoire d'un évènement et écrire l'histoire d'un pays, d'une ville, d'une famille ou de n'importe quel groupe humain.

Les services d'archives municipales, services publics, sont accessibles et gratuits à toute personne désirant effectuer des recherches à titre privé ou professionnel. La consultation se fait sur place. Lors de la première visite, les lecteurs doivent justifier de leur identité.

 LE PATRIMOINE DE LA VILLE

Les registres paroissiaux

Avant la Révolution, c'est l'église qui enregistre les actes de baptême, de mariage et de sépulture. Ces registres sont maintenant accessibles sur le site des archives départementales de l'Eure-et-Loir.

Les registres d'état-civil de 1792 à 1912 

L'état-civil  créé en 1792 confie aux maires des communes l'enregistrement des actes de naissance, mariage et décès. Les archives municipales de Châteaudun conservent les registres de plus de 100 ans.

Ces actes sont consultables sur le site des archives départementales d'Eure-et-Loir jusqu'en 1912.

 

Les archives anciennes

Les documents de ce fonds sont antérieurs à 1790. Ils témoignent du fonctionnement de la ville à cette époque. Le plus connu est la charte de commune octroyée par Louis Comte de Blois et de Clermont.

Les archives modernes

Ce fonds couvre la période de 1790 à 1982. Moment primordial où la ville va évoluer et se moderniser, notamment au cours du 19ème siècle : écoles publiques, ascension de l'eau, l'abattoir, arrivée du tramway, du chemin de fer... A la Belle époque, certains Dunois font construire des maisons aux façades remarquables. On peut, par exemple, les admirer avenue Florent d'Illiers, ou rue André Gillet.

De cette période, les recensements sont des registres très intéressants puisqu'ils permettent, de 1806 à 1972, de suivre l'évolution de la population par rue. Ils contiennent également des renseignements sur les métiers et la composition des familles. 

Les archives contemporaines

Ce sont les documents postérieurs à 1982.

La réglementation autorise l'élimination  de certains documents qui n'ont pas de valeur historique et plus de valeur juridique. C'est le cas, par exemple des factures que l'on peut détruire après 10 ans. Après avis favorable des archives départementales sur l'élimination, la destruction se fait par broyage ou par brûlage. Un certificat de destruction est remis.

Par contre, d'autres écrits doivent être conservés de façon définitive.

Les archives hospitalières

Depuis juin 2005, la ville est  dépositaire des archives hospitalières anciennes, antérieures à la Révolution. Ce fonds constitue une mine d'informations sur le fonctionnement de l'Hôtel Dieu avant 1790. Il contient une série de parchemins avec sceaux.  Ci-dessous :

confirmation de Marie, comtesse de Blois, épouse d'Hugues de Chatillon, d'une donation faite par sa mère à la Maison-Dieu - décembre 1235 - cote A69

 VALORISATION DES FONDS

Afin de faire connaître aux Dunois les fonds et des points particuliers de l'histoire de la ville, le service des archives municipales propose des expositions, seul ou en collaboration avec la médiathèque, généralement à l'occasion des journées du patrimoine.

2010 : 1810-2010 du cadastre napoléonien à cadastre.gouv.fr. Exposition itinérante dans la ville sur le cadastre napoléonien et son évolution.

2011 : exposition "Les écritures en France de la fin de l'Antiquité au XXème siècle", qui retrace l'histoire de l'écriture grâce à des panneaux riches et illustrés. A la médiathèque.

2012 : Châteaudun et alentours. Présentation à la médiathèque de lithographies et gravures sur Châteaudun et son arrondissement.

2013 : Classé monument historique. Exposition photographique des 10 monuments classés de Châteaudun avec un rappel des lois sur les monuments historiques. Une partie consacrée à Prosper Mérimée qui fut inspecteur général des monuments historiques.

A cette occasion, des maisons dunoises ont été présentées, agrémentées des commentaires de l'architecte des bâtiments de France, sur les matériaux utilisés, leur disposition, sur la structure : Quelques façades dunoises de la Belle époque.

BON A SAVOIR

Les archives municipales peuvent recevoir des fonds privés. Source complémentaire des fonds institutionnels, ils donnent un éclairage différent sur l'histoire locale et celle de la collectivité.

Dons et legs

Le don et le legs sont les formes juridiques les plus courantes. Les documents offerts à la ville sont souvent le fruit de collections. Il peut s'agir de manuscrits, livres, revues, affiches, photographies, cartes postales, plans. Les papiers de famille sont également une ressource riche et rare qui, peuvent, à terme, intéresser le plus grand nombre.

Dépôt

Le dépôt est privilégié par des organismes ou des particuliers qui ne peuvent assurer la conservation matérielle de leur patrimoine mais qui souhaitent en rester propriétaires. Une convention entre le déposant et la ville spécifie les conditions du transfert ainsi que les modalités de consultation et éventuellement, de reproduction pour les chercheurs.

Informations pratiques

Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 (16h le vendredi). Il est cependant nécessaire de prendre rendez-vous avant chaque venue.

Adresse topographique :

1 place Cap de la Madeleine - Châteaudun (bâtiment central de l'ancien Hôtel-Dieu)

Adresse postale

Mairie de Châteaudun -BP 117 - 28205 Châteaudun cedex

Tél : 0237966372

archivesmunicipales@mairie-chateaudun.fr